RTN du lundi 28 mai

par - sous Actualités.

 

Le Bol d’or sourit aux Neuchâtelois

Pierre Walt et Christophe Benoît ont remporté la course dans leurs catégories respectives en monocoques. Le Bol d’Or Henri Lloyd revient au Bernois Christian Biedermann

Christian Biedermann et son bateau Furia remportent le challenge monocoque du Bol d'Or Henri Lloyd 2018.Christian Biedermann et son bateau Furia remportent le challenge monocoque du Bol d’Or Henri Lloyd 2018.

Les Neuchâtelois se sont classés aux avant-postes lors du 32e Bol d’Or Henri Lloyd du lac de Neuchâtel qui s’est disputé samedi. Pierre Walt du Cercle de la Voile de Neuchâtel et Christophe Benoît du club nautique de la Galère à Auvernier ont remporté la course dans deux catégories de monocoques.

Le challenge monocoque du Bol d’Or revient néanmoins à Christian Biedermann, sociétaire de la Bordée de Tribord de La Neuveville, à bord du Furia. Il est le premier bateau de ce type à avoir franchi la ligne d’arrivée, après 9 heures et 2 minutes.

Le challenge multicoque est remporté par Maxime Bachelin à bord du M2 Foiler. Il a terminé sa course en 6 heures et 7 minutes.

Selon les organisateurs, cette édition a été marquée par des conditions de vent faible. Tous les bateaux ont cependant pu passer la ligne avant minuit samedi soir. /lre-dsa

Article Arcinfo du 27.05.2018

par - sous Actualités.

 27.05.2018, 17:21

Les Neuchâtelois s’illustrent au Bol d’or

Le vent a été le grand absent du Bol d'Or.  Photo Bernard Python.

VOILE Privés de vent, les participants du 32e Bol d’Or du lac de Neuchâtel sont restés très loin du record de l’épreuve, samedi au départ de Grandson. Ce qui n’a pas empêché des navigateurs du canton de se mettre en évidence.

L’équipage de Pierre Walt, membre du Cercle de la Voile de Neuchâtel, est monté sur la première marche du podium des grands monocoques lors du Bol d’Or du lac de Neuchâtel, en un peu plus de onze heures. Le vent a crullement fait défaut à cette édition.

Le plus rapide, dans cette catégorie, a été le grand favori Christian Biedermann, qui a bouclé le parcours en à peine plus de 9 hueres. Mais le classement de l’épreuve est jaugé par un coefficient tenant compte des spécificités de chaque voilier (taille, poids, type du système de trapèze…).

Un autre club du canton s’est mis en évidence grâce à Christophe Benoit qui a remporté la catégorie des petits monocoques en 10h34. /KVA

Traking GPS

par - sous Actualités, Participant.

La course pour être suivie en direct sur le site du Bol d’Or Henri Lloyd du lac de Neuchâtel !

Une majorité des bateaux auront une balise GPS à bord.

Le lien pour le suivi : ici